Manque de savoir-vivre et transport collectif

De nos jours, s’il manque quelque chose à la société, c’est bien le savoir-vivre. Les gens du Québec ne respectent pas leur prochain, c’est le règne du Je, me, moi, moi-même et mon nombril. Et un des haut-lieux du manque de savoir-vivre, ce sont les transports collectifs. Voici une liste de tous les comportements inappropriés que j’ai vus et entendus dans des autobus et des métros au Québec et en Ontario.

  1. Une passagère raconte au téléphone de quelle façon ses hémorroïdes la font souffrir en parlant assez fort pour que tous les autres passagers l’entendent.
  2. Une passagère change de serviette sanitaire devant les autres passagers en se couvrant de son manteau.
  3. Un passager se cure le nez devant les autres passagers. Après avoir terminé, il jette sa crotte de nez par terre.
  4. Un passager pète tellement fort que tous les autres passagers l’entendent.
  5. Un passager fait un pet tellement nauséabond que la passagère à côté de lui change de siège.
  6. Une passagère crie au téléphone qu’elle tuera quelqu’un si l’autobus ne traverse pas le pont dans l’instant qui suit. Le passager à côté d’elle change de siège.
  7. Un passager assis à l’avant de l’autobus discute avec un passager à l’arrière de l’autobus. Ils crient pour s’entendre mutuellement.
  8. Un passager en bonne forme physique refuse de céder son siège à un passager handicapé.
  9. Une passagère crie que « les noirs sont des voleurs et les juifs, des fraudeurs » dans un autobus en direction d’un quartier multiculturel.
  10. Un passager raconte sa nuit torride avec deux femmes bisexuelles en parlant assez fort pour que tous les autres l’entendent, incluant les enfants.
  11. Une passagère sort un petit tournevis pour se curer les oreilles devant les autres passagers.
  12. Une passagère s’asperge d’un parfum bon marché qui empeste tout l’autobus.
  13. Une passagère passe le fil de soie dentaire entre ses dents pour ensuite le jeter par terre.
  14. Un passager urine dans une bouteille de soda aux fraises pour ensuite montrer à tous les autres passagers que sa bouteille rouge est devenue orange.
  15. Une passagère refuse d’enlever son sac à dos d’un siège, empêchant ainsi une passagère âgée de s’asseoir.
  16. Un passager fume un joint dans le métro de Montréal.
  17. Un passager s’ouvre une bière et la boit dans un autobus où la consommation de nourriture et de boisson est interdite.
  18. Un passager laisse son lait frappé qui dégouline sur son siège en quittant l’autobus.
  19. Une passagère aux cheveux trempes s’essuie sur le t-shirt de son voisin, un passager qu’elle ne connaît pas.
  20. Une passagère bloque le passage pour quitter l’autobus.
  21. Un passager fixe une passagère qu’il ne connaît pas pendant tout le trajet d’autobus.
  22. Une passagère qui travaille dans un hôpital raconte en détail les problèmes de ses patients sans cacher leur identité.
  23. Un passager affirme dans un autobus bondé d’Africains « qu’il fait trop noir icitte ».
  24. Un passager tente de séduire le chauffeur.
  25. Un passager membre des témoins de Jéhovah distribue des tracts à l’entrée de l’autobus.
  26. Une passagère félicite une autre passagère pour sa grossesse même si elle n’est même pas enceinte.
  27. Un passager tente de convertir une passagère au mormonisme malgré son refus.
  28. Un passager insulte un autre passager parce que le premier veut absolument s’asseoir à la place du deuxième.
  29. Une passagère en minijupe s’assoie les jambes écartées.
  30. Une passagère voilée refuse de s’asseoir à côté d’un passager au motif qu’il est un homme.
  31. Un passager écoute de la musique tellement forte que les passagers assis à l’autre bout de l’autobus ne s’entendent pas parler.
  32. Une passagère portant le niqab refuse de payer son passage.
  33. Une passagère crie parce qu’elle refuse de payer son passage au motif qu’elle est une personne « importante ».

J’en oublie sûrement. Les bonnes manières se perdent au fil des générations. Plus le temps passe, plus les Québécois et Ontariens sont impolis et individualistes. Heureusement, la Société de Transport de Montréal (STM) a lancé à la fin des années 2010 une vaste campagne pour contrer les comportements « primitifs » des passagers du métro de Montréal. Une telle campagne devrait être étendue à tous les services de transport collectif au Canada. S’il faut éduquer les gens, alors la STM et les autres services doivent le faire. C’est une question de bien-être collectif.

Blogueuse en folie

Écrit par : Blogueuse en folie

Catégorie de l'article : politique

Mise en ligne le : 2021-06-22 11:24:24

×
×

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités. Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services: pour activer les fonctionnalités de réseaux sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse. En continuant à utiliser notre site web, vous acceptez l'utilisation de tous les cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et la gestion de vos données sur notre site, cliquez sur: Plus d'information

J'accepte

Plus d'information

Mentions Légales Conditions d'utilisation des services Politique de Confidentialité - Données Personnelles

Les cookies sont de petits fichiers texte que les sites web placent sur votre dispositif pendant que vous naviguez en ligne. Ces informations peuvent vous concerner ou porter sur vos préférences ou votre dispositif en lui-même. En général, ces informations ne permettent pas de vous identifier directement, mais elles peuvent améliorer votre expérience sur notre site web. Comme nous respectons votre droit à la vie privée, vous pouvez choisir de ne pas accepter certains cookies. Veuillez noter que cela peut avoir un impact sur votre expérience du site et des services que nous offrons. Votre vie privée nous tient à cœur. Avec cette politique, nous définissons vos droits à la vie privée et la façon dont nous recueillons, utilisons, divulguons, transférons et stockons vos données personnelles.

Termes que nous utilisons dans cette politique

Lorsque nous disons « Les mots en folie », « nous », « notre » ou « nos », nous entendons Lesmotsenfolie.ca, Québec, Canada, qui est l'entité responsable du traitement de vos données personnelles. Quand nous parlons de notre « site internet » ou « plateforme », nous voulons dire tous les sites internet et applications de Lesmotsenfolie.ca.

Sites internet tiers

Notre plateforme contient des liens vers d'autres sites internet, mais cela ne signifie pas que nous approuvons ces sites. Nous vous encourageons à consulter les politiques de confidentialité de ces sites internet tiers car leurs procédures de collecte, de gestion et de traitement de vos données personnelles sont peut-être différentes des nôtres.

Nos partenaires

SOS Techno

290019