À l'OCPM, engagez-moi!
Les mots en folie

Politique

Économie

Montréal

Municipal

À l'OCPM, engagez-moi!

Author Calendar View

2785

À l'OCPM, engagez-moi!

À l'OCPM : embauchez-moi et offrez-moi une aventure exquise au royaume du gaspillage public!
 

Vous vous demandez quel est le job de mes rêves? Eh bien, je ne rêve plus de chroniquer pour un journal prestigieux. Non, non, de nos jours, mon ambition se limite à un seul sanctuaire paramunicipal : l'Office de consultation publique de Montréal.
 

Imaginez un quotidien où je déguste des repas gastronomiques dans les établissements les plus huppés de la métropole, en compagnie de bureaucrates municipaux, généreusement rémunérés pour produire des rapports que personne n'a jamais ouvert.
 

J'ai des visions d'huîtres délicates sur une terrasse parisienne pour célébrer l'anniversaire de mon collègue, j'ai des visions de siestes au soleil au Mozambique, le tout aux frais du contribuable, juste pour assister à des colloques interminables sur des politiques publiques dans un endroit où ces termes sont aussi étrangers que la logique budgétaire à l'OCPM.
 

Je pourrais être une globe-trotteuse subventionnée, naviguant entre la France, l'Angleterre, le Brésil, les Pays-Bas, le Mexique, le Maroc, l'Argentine et les Émirats arabes unis, tout cela aux frais de l'État.
 

À l'OCPM, on jette l'argent du contribuable plus vite que Luky Luke ne tire de la gâchette. Cinquante mille dollars en escapades par an entre 2016 et 2023, sans justification valable... mais qui se soucie de la logique quand on peut explorer des cultures gratuitement, non?
 

Mais attendez, il y a plus : je pourrais m'attabler dans les meilleurs restaurants de Montréal deux fois par semaine, le tout aux frais des imbéciles de contribuables qui peuplent la ville. Et si jamais les médias s'invitaient à l'improviste dans mon royaume, je pourrais les expulser en appelant la sécurité, un acte digne des maîtres du camouflage, Guy Grenier et Isabelle Beaulieu, avec Félix Séguin du Bureau d'enquête de J.E.
 

N'est-ce pas simplement fabuleux? Déguster les mets les plus raffinés de Montréal, explorer des contrées exotiques sous de faux prétextes, le tout en dilapidant joyeusement l'argent durement gagné par des citoyens naïfs qui s'acquittent de leurs impôts, voilà la vie de rêve!
 

Je le clame haut et fort : engagez-moi à l'OCPM! Accordez-moi le privilège de vivre une existence princière avec les fonds publics, sans avoir à justifier mes agissements pour un poste dont même les mouches se désintéressent! Travailler à l'OCPM, c'est comme des vacances perpétuelles! S'il vous plaît, offrez-moi cette opportunité en or!



Nos plateformes de diffusion

Youtube hors direct
Twitch hors direct
Facebook hors direct